L'Éternel printemps

L'Éternel printemps

Petits modèles
495,83 € TTC 495.83 € HT
Derniers articles en stock

Auguste Rodin (1840-1917)

« Je juge que le corps est le seul véritable habit de l'âme, celui où transparaît son rayonnement. » 
(Rodin à Paul Gsell, 1907)

Auguste Rodin se fit le chantre de l'amour, même s'il en donna le plus souvent une image tourmentée, destructrice parfois. Peut-être conçu à l'origine pour figurer dans La Porte de l'Enfer, comme le laisse supposer la composition frontale, ce groupe composant L'Eternel printemps en fut finalement écarté : l'expression de bonheur de ces amants ne pouvant, ainsi qu'il en fut pour le Baiser, trouver place dans l'univers tragique dont la Porte est le théâtre. Le torse de la jeune femme, qui est en fait le Torse d'Adèle prolongé de bras, tête et jambes, figure dans l'angle supérieur gauche du tympan. Sa cambrure crée une sorte de transition avec l'architecture de l'ensemble. On le retrouve également dans la Chute d'un ange, renversé en arrière sur un tertre.  


Fabriqué d'après les dimensions et les moules originaux

Les reproductions sont accompagnées de l'historique de l'œuvre.

Le sigle et la mention « Reproduction - musée Rodin » vous garantissent la qualité de la reproduction de sculpture.

Éditeur : Musée Rodin
Dimensions : H. 25 ; L. 31,3 ; P. 18,4 cm
Poids : environ 6 kilos.
Matière : résine patinée bronze